Blogs intéressants
Blog d'Omid Ameri : Dédié à la virtualisation et au système.
Sponsor

PostHeaderIcon Tutoriel | Installation d’Oracle 12c et configuration d’une instance

Article publiée le 13 Mars 2016

Ce tutoriel vous expliquera comment installer Oracle 12c et créer une instance Oracle.

Oracle ne supporte son produit que pour les distributions de la famille RedHat (Centos, Oracle Linux Server) c’est pourquoi mon tutoriel ne sera pas adapté pour les distributions de la famille Debian (Ubuntu Server etc…)

Ce tutoriel a été testé via une RedHat 7 mais peut être utilisé sur une version antérieure de RedHat ou de CentOS

Si vous vous connectez sur votre machine depuis un poste Windows via Putty, la configuration d’un X11 Forwarding (Export Display) est nécessaire.

Un tutoriel sur le sujet est disponible ici: http://journaldunadminlinux.fr/activer-x11-forwarding-pour-ssh/

SELinux doit également être désactivé: http://journaldunadminlinux.fr/activer-ou-desactiver-selinux/

Désactivez le firewall : service iptables stop

1) Prérequis

 

Les sources d’Oracle sont disponibles sur le site officiel. Il vous suffit de vous créer un compte afin de télécharger les sources:

Créez le user oracle:

useradd oracle

Créez les groupes oracles:

groupadd  oinstall

groupadd  dba

groupadd  oper

Affectez votre user oracle aux groupe créés ci-dessous:

usermod -a -G oinstall oracle && usermod -a -G dba oracle && usermod -a -G oper oracle

Créez un mot de passe pour votre user oracle

passwd oracle

Donnez les bon droits au répertoire cible oracle:

chown -R oracle:oinstall <repertoire> && chmod -R 775  <repertoire>

 

2) Installation

Loguez vous avec votre user oracle (sans oublier le X11 Forwarding)

Décompressez les deux archives zip:

unzip -e linuxamd64_12102_database_1of2.zip && unzip -e linuxamd64_12102_database_2of2.zip

La décompression a créé le répertoire database, placez vous sur ce répertoire et exécutez le fichier « runInstaller »:

./runInstaller

– La fenêtre suivante apparaîtra:

Renseignez, si vous le désirez, votre adresse mail sinon décochez « Je souhaite recevoir les mises à jour de sécurité via My Oracle Support et cliquez sur le bouton « Suivant ».

– Cliquez sur « Créer et configurer une base de données » puis cliquez sur le bouton « Suivant »

– Cochez « Classe serveur » puis cliquez sur le bouton « Suivant »

 

– Cochez « Installation d’une base de données mono-instance » puis cliquez sur le bouton « Suivant »:

– Sélectionnez « Installation standard » puis cliquez sur le bouton « Suivant »:

– Spécifiez les répertoires d’installations ainsi que le mot de passe d’administration et cliquez sur le bouton « Suivant »:

– Indiquez le répertoire d’inventaire puis cliquez sur le bouton « Suivant »:

L’assistant d’installation va vérifier que tous les prérequis sont comblés.

Vous allez voir que beaucoup de ces prérequis manquent!

– Cliquez sur le bouton « Corriger et vérifier une nouvelle fois »:

– Une fenêtre d’avertissement va alors apparaître vous demandant d’exécuter un script en root.

Ce script va faire le paramétrage kernel approprié pour vous!

Une fois le script exécuté sur votre machine cliquez sur le bouton « OK »

– La fenêtre de départ va réapparaître vous affichant l’état d’exécution du script. Cliquez sur l’onglet « Résultat de la vérification » pour installer les paquets manquants.

Installez via yum les paquets indiqués:

Pour vous aider 😉 : yum install compat-libcap1* libstdc++-devel* gcc-c++ ksh libaio-devel*

Cliquez sur « Vérifiez à nouveau ». Normalement, la liste des prérequis manquants sera vide. Vous pouvez alors cliquez sur le bouton « Suivant ».

Si un prérequis vous gêne et que vous désirez continuer l’installation sans le combler cochez « Ignorer tout » et cliquez sur le bouton « Suivant ».

– Vérifiez les paramètres d’installation et cliquez sur le bouton « Installer »

– L’installation d’Oracle démarre (c’est le moment d’aller prendre votre café ;-)):

– Vers la fin de l’installation une fenêtre vous demandant d’exécuter deux scripts va apparaître.

Exécutez les puis cliquez sur le bouton « OK »

-Durant l’installation, Oracle va paramétrer pour vous l’instance par défaut:

– Il ne vous reste plus qu’à attendre la fin de l’installation

– Nous allons ensuite  paramétrer les variables d’environnements via le .bashrc. Rajoutez les lignes suivantes dans votre fichier .bashrc (à la racine du répertoire home de votre user dans notre cas /home/oracle/bashrc)!

ORACLE_BASE=/oracle
ORACLE_HOME=$ORACLE_BASE/product/12.1.0/dbhome_1
ORACLE_SID=orcl
export ORACLE_SID
PATH=$ORACLE_HOME/bin:$PATH
export PATH
export ORACLE_BASE ORACLE_HOME ORACLE_SID
LD_LIBRARY_PATH=$LD_LIBRARY_PATH:$ORACLE_HOME/lib
export LD_LIBRARY_PATH

Bien entendu, il faut que vous l’adaptiez en fonction du répertoire d’installation que vous avez choisi durant l’installation.

 

3) Managez votre instance Oracle

– Se connecter à votre instance:

sqlplus /nolog

connect system

– Stopper votre instance:

sqlplus /nolog

connect sys as sysdba

shutdown immediate

– Démarrez votre instance:

sqlplus /nolog

connect sys as sysdba

startup

 

4) Créer une nouvelle base de données

– Paramétrez votre export display (X11 Forwarding).

– Lancer l’assistant de création de base de données : cd $ORACLE_HOME/bin/dbca

Quand la fenêtre ci-dessous apparaîtra, cochez « Créer une base de données » puis cliquez sur le bouton « Suivant »:

Renseignez les champs « Nom global de base de données » ainsi que les champs concernant le mot de passe d’administration puis cliquez sur le bouton « Suivant »:

– Faites un check de la page récapitulative puis cliquez sur le bouton « Fin »:

L’assistant va créer pour vous votre nouvelle base de données

Une fois terminée la fenêtre suivante apparaît:

Cliquez sur le bouton « Fermer »

Une fois que votre base sera créée, n’oubliez pas de changer la variable $ORACLE_SID avant de tenter de vous y connecter avec le client sqlplus.

Votre base est désormais opérationnelle!

image_print

Laisser un commentaire