Blogs intéressants
Blog d'Omid Ameri : Dédié à la virtualisation et au système.
Sponsor

PostHeaderIcon Installation et configuration d’un serveur NFS

Article publié le 19 Mai 2013

Article Mis à jour le 20 Mai 2013

1) Serveur

Vous voulez mettre en place rapidement un partage entre vos serveurs?

Le partage NFS est fait pour vous, il est simple à mettre en place et performant!

Ce petit tutoriel vous expliquera la marche à suivre pour le mettre en place.

Installez le service NFS si ce n'est déja fait : apt-get install nfs-kernel-server (pour debian) ou yum install nfs-utils (pour RedHat/CentOS)

Le fichier de configuration de votre serveur NFS est le fichier /etc/exports. C'est dans ce fichier que vous allez définir le ou les répertoires que vous allez inclure dans votre partage ainsi que la liste des machines autorisées ( sécurité oblige )

Pour la suite de ce petit tutoriel je vais créer un partage NFS sur ma machine  numéro 1 et le client sera la machine numéro 2.

Sur la machine numéro 1:

# mkdir /monpartagenfs

# vi /etc/exports    ( j'édite le fichier de conf)

 Contenu du fichier:

/monpartagenfs <ip_machine_cliente>(rw,no_root_squash,sync,subtree_check)
/monpartagenfs2 <ip_machine_cliente>(rw,no_root_squash,sync,subtree_check)

Si vous avez plusieurs machines séparez chaque ip par une virgule

Si vous voulez autoriser n'importe quelle machine à se connecter sur votre serveur vous pouvez remplacer la liste des ip par *.

Enregistrer votre fichier une fois votre configuration terminée.

# exportfs -a pour appliquer la configuration NFS (Ne renvoi aucun message si la conf est correct)

La configuration coté serveur est terminée.

2 Machine cliente (la machine n°2)

Créer votre point de montage :

#mkdir <répertoire de votre point de montage/<point de montage>

#mount  <IP ou dns du serveur NFS >:/<repertoire partagé>  /<votre point de montage sur la machine cliente>/

Vérifiez avec un petit df -h 😉

 Si votre montage est permanent je vous conseille de configurer votre montage via le fstab

 

AUTOFS 

Si vous commencez à avoir un paquet de partage montés sur vos machines (type un home partagé) je vous conseil vivement de mettre en place un automount via autofs.

L'autofs se chargera de monter et démonter vos fs uniquement en cas d'utilisation ce qui vous fera économiser des ressources machines.

La configuration est très simple. Dans notre cas nous allons prendre la configuration pour le montage et démontage automatique d'un volume en NFS.

Admettons que vous avez un partage NFS hebergé sur une machine 1. Le répertoire partagé est /monpartagenfs. A l'intérieur de ce répertoire vous avez 4 sous répertoire tata, toto, titi, tutu ce qui fait pour résumer 4 répertoires à automonter sur votre machine cliente (machine 2):

 

/monpartagenfs/tata

/monpartagenfs/toto

/monpartagenfs/titi

/monpartagenfs/tutu

(Les étapes ci dessous sont à faire uniquement sur la machine cliente)

1) installons le package necessaire:

# apt-get install autofs ou yum install autofs (si vous êtes adepte de red hat )

2) Editons le fichier de configuration principal /etc/auto.master et ajoutons la ligne ci-dessous:

/clientnfs   /etc/auto.nfs --ghost,--timeout=60    (le time out est le temps avant le démontage automatique une fois que votre FS ne sera plus utilisé.

Nous indiquons ici le répertoire racine du partage

3) Créons le fichier /etc/auto.nfs et spécifions tous les points de montage :

tata -fstype=nfs,rw,intr <ip_serveur_nfs>:/monpartagenfs
titi -fstype=nfs,rw,intr <ip_serveur_nfs>:/monpartagenfs
toto -fstype=nfs,rw,intr <ip_serveur_nfs>:/monpartagenfs
tutu -fstype=nfs,rw,intr <ip_serveur_nfs>:/monpartagenfs

Je vous explique:

Dans la 1er ligne "tata" correspond au répertoire cible du serveur NFS qui va être monté sur votre machine cliente

-  fstype: correspond au protocole

- <ip_serveur_nfs> correspond à l'ip serveur NFS

- /monpartagenfs correspond au point de montage sur votre machine cliente

Une fois cette configuration faite il ne vous reste plus qu'à redemarrer votre service autofs :

# /etc/autofs restart

Maintenant faites un test :

- Faite un df -h: vous vous apercevrez que rien n'est monté! Normal car vous ne l'utilisez pas

- maintenant faite un cd jusqu'à l'intérieur de votre répertoire et refaite un df -h et la surprise! Votre point de montage apparait!!

- Quittez le répertoire avec un "cd", attendez le time out et refaite un df -h et vous vous apercevrez que le montage n'apparait plus

En conclusion la solution autofs est une super solution quand vous avez une multitude de répertoire partagé (par exemple un /home en partage).

Juste un petit avertissement pour ceux qui utilise un système de fichier clusterisé : Oubliez 😉 Vous allez avoir de gros soucis avec autofs

image_print

Laisser un commentaire