Blogs intéressants
Blog d'Omid Ameri : Dédié à la virtualisation et au système.
Sponsor

PostHeaderIcon Mettre à jour Debian 8 Jessie vers Debian 9 Stretch

Article publiée le 19 Juin 2017

Pour ceux qui l’ignore encore, une nouvelle version de debian est disponible en version final depuis le 17 Juin 2017.

Ci-dessous la liste des nouveautés (Sources : https://www.debian.org):

 

  • Apache 2.4.25
  • Asterisk 13.14.1
  • Chromium 59.0.3071.86
  • Firefox 45.9 (in the firefox-esr package)
  • GIMP 2.8.18
  • an updated version of the GNOME desktop environment 3.22
  • GNU Compiler Collection 6.3
  • GnuPG 2.1
  • Golang 1.7
  • KDE Frameworks 5.28, KDE Plasma 5.8, and KDE Applications 16.08 and 16.04 for PIM components
  • LibreOffice 5.2
  • Linux 4.9
  • MariaDB 10.1
  • MATE 1.16
  • OpenJDK 8
  • Perl 5.24
  • PHP 7.0
  • PostgreSQL 9.6
  • Python 2.7.13 and 3.5.3
  • Ruby 2.3
  • Samba 4.5
  • systemd 232
  • Thunderbird 45.8
  • Tomcat 8.5
  • Xen Hypervisor
  • the Xfce 4.12 desktop environment

 

Ci-dessous la procédure pour mettre à jour votre Debian Jessie:

  • Vérifiez que votre OS est à jour

apt-get update && apt-get upgrade

  • On remplace les dépôts Jessie par les dépôts Stretch

sed -i ‘s|jessie|stretch|’ /etc/apt/sources.list && apt-get update

  • Si vous avez message d’avertissement concernant une clé:

  • Installez le paquet suivant:

apt install debian-archive-keyring

  • Enfin  vous pouvez lancez la mise à niveau

apt-get dist-upgrade

  • Une fois la mise à niveau terminée, redémarrez votre machine puis vérifiez que tout c’est bien passé:

Enjoy!… Lire la suite

PostHeaderIcon Tuto | Installer et configurer un serveur WildFly

Article publiée le 7 Juin 2017

WildFly est un fork opensource de Jboss. Ce serveur d’application Java EE représente une alternative à crédible par rapport aux autres serveurs d’application JAVA type weblogic, websphère (tutoriel d’installation disponible ici), Jboss, etc…

Ce tutoriel explique comment installer et configurer rapidement un serveur WildFly afin qu’il soit opérationnel. Nous ne rentrerons pas dans les fonctionnalités avancées du produit.

1) Installation

Avant toute chose, Wildfly doit être exécuté via un user système dédié (surtout pas en root!).

Le choix de la distribution importera peu (Debian/Ubuntu ou Centos/RedHat feront très bien l’affaire). Assurez que JAVA soit installé sur votre serveur.… Lire la suite

PostHeaderIcon Tuto | Installer et configurer OpenNebula sous Debian

Article publié le 6 Juin 2017

Cela fait un petit moment que je m’intéresse aux technologies Cloud (AWS, OpenStack, etc…) et OpenNebula a particulièrement attiré mon attention par sa simplicité d’installation.

C’est pourquoi, je vous propose un petit tutoriel d’installation sur OpenNebula sous Debian.

Pour suivre ce tutoriel, vous aurez besoin d’au minimum deux VMs: Une VM pour l’interface de gestion et d’une ou plusieurs VMs pour les hôtes (hyperviseurs).

 

1) Installation de l’interface de gestion

1.1) Installation des paquets

On installe les dépôts:

wget -q -O- http://downloads.opennebula.org/repo/Debian/repo.key | apt-key add –

echo « deb http://downloads.opennebula.org/repo/5.2/Debian/8 stable opennebula » > /etc/apt/sources.list.d/opennebula.list

On installe les paquets:

apt-get update & apt-get install opennebula opennebula-sunstone opennebula-gate opennebula-flow

A adapter selon la version de votre Debian (à l’heure ou cet article a été écrit, la 9 n’est pas encore sortie en version stable)

 

On installe des bibliothèques Gem supplémentaires

/usr/share/one/install_gems

Activation d’openNebula:

systemctl enable opennebula
systemctl enable opennebula-sunstone

1.2) Installation du stockage partagé

On installe le serveur NFS:

apt-get install nfs-common nfs-kernel-server

Dans le fichier /etc/exports ajoutez la ligne suivante:

/var/lib/one/ *(rw,sync,no_subtree_check,root_squash)

Activez  nfs:

systemctl enable nfs-kernel-server

Démarrez nfs:

systemctl start nfs-kernel-server

1.3 Installation de la base de données

La base de données par défaut est SQLITE.… Lire la suite

PostHeaderIcon Vérifiez la sécurité de votre site wordpress avec WPSeku

Article publiée le 02/06/2017

Plus de 74 millions de sites tournent sous WordPress dans le monde. Malheureusement ce CMS est très facilement piratable ce qui fait qu’il y a énormément de site wordpress piraté dans le monde. WordPress représente à lui tout seul une faille de sécurité si celui ci n’est pas géré correctement (mise à jour régulière de wordpress et des plugins installés, vérification de la provenance des plugins, etc…) et ceux, même si vous sécurisez convenablement votre serveur (apache, OS etc…)

Après quelques recherches, j’ai trouvé un super outil développé en PYTHON permettant de faire un audit de sécurité complet d’un site wordpress: WPSEku.… Lire la suite

image_print